My Home Connexion vous raconte...

Il était une fois, un couple tourmenté et étouffé par la vie parisienne. Leur envie d’évasion était si forte, qu’ils se mirent à chercher un autre chez-soi. Mission qui s’avéra compliquée ! Paris n’offrait pas d’endroit isolé de sa cacophonie permanente...

Mais c’est alors qu’un jour...

Ils firent appel à une bonne fée, qui les amena dans un lieu magique au cœur de Paris. Le stress, la pollution, la foule avaient disparu. On ne pouvait voir que de grands espaces verts débordants d’immenses arbres. Enfin, ils étaient cachés des agressions dont ils avaient été victimes durant tant d’années. Le calme régnait ! Les oiseaux avaient remplacé les citoyens, le ruissellement de l’eau avait succédé au vacarme des voitures et l’odeur nauséabonde de la cohue avait été échangée par la douce fraîcheur d’un parfum boisé.



Au cœur de ce lieu magique, il y avait un bateau tout en longueur. Le couple était emballé et décida d’emménager dans ce navire jusque-là inconnu. Ils traversèrent la passerelle de bois et entrèrent à l’intérieur. A leur grande stupeur, la péniche était déjà toute équipée. Très moderne, elle offrait un cadre digne d’un palace. Les baies vitrées laissaient entrer une lumière qui pouvait ressusciter n’importe quel être. Le tandem se cru au paradis. A leur droite, une cuisine contemporaine d’un noir ébène somptueux s’ouvrait sur la salle à manger. A leur gauche, une grande table en verre, aussi transparente que l’eau claire des torrents Alpins, était installée. Elle était entourée de six chaises aux allures royales : bordées d’un velours bleu roi à l’armature solide et luxueuse d’un bois de chêne aussi brun que la chevelure d’une belle espagnole. Un espace ouvert dans lequel ils pouvaient manger leurs mets préférés baignés dans un halo éclatant, ou sous la tranquillité d’un beau clair de lune.



La bonne fée, devant tant d’admiration, les fit descendre par des escaliers aux allures de passage secret. Elle avait tout prévu ! En effet, il y avait un gigantesque salon au niveau 2 qui laissait percevoir une qualité de vie irréprochable. Canapés, table basse, cheminée et immense bibliothèque annonçaient la douce vie dans un cocon à l’abri de tout.



Pas à pas, la jeune femme se dirigea vers la proue du bateau. Plus elle avançait et plus son sourire s’accentuait sur son doux visage. Petit à petit, elle découvrit la chambre à coucher. Ses yeux s’écarquillèrent devant la beauté du lieu : un lit recouvert d’une couverture aux reflets chocolat, un hublot de la taille d’une fenêtre avec vue sur le fleuve, et un dressing aussi grand qu’une chambre. Plus loin se trouvait la salle de bain associée. Une douche et une baignoire recouvertes d’une mosaïque grise et noire donnaient l’impression de rentrer dans une somptueuse Riad. Face à tant de merveilles, le couple fut très heureux de déposer ses affaires dans le navire. Ils allaient s’évader et voguer sur la Seine en rêvant d’aventures et d’amour idyllique. Le soleil se couchant, les deux jeunes gens s’installèrent tranquillement dans leur chambre et commencèrent à s’endormir après cette journée pleine d’émotions. A l’aube du second jour, les cygnes vinrent toquer à la fenêtre et les réveillèrent doucement. Ils étaient venus comme pour saluer leurs nouveaux voisins.



La jeune femme alla se rafraîchir dans la salle de bain d’où, par les hublots situés au niveau de la Seine, elle pouvait discuter avec ces majestueux oiseaux blancs. Pendant ce temps, le jeune homme traversa le salon et s’évada dans la chambre d’enfant. Une petite tanière parfaite pour l’épanouissement de son futur petit, avec de grands rangements pour ses jouets et ses vêtements. Dans un coin, il y avait aussi une petite salle de bain. Il pourrait alors faire comme les grands avant d’enfiler ses habits et son cartable d’école. Il se glisserait ensuite dans ses petites chaussures et irait saluer ses parents au niveau 1 dans la cuisine. « Quel rêve de devenir un jour papa ! », songea-t-il. En cette matinée ensoleillée, tous deux dans la salle à manger s’émerveillèrent devant le moindre détail que leur offrit le décor de leur nouvelle demeure. Les rayons du soleil traversaient les baies vitrées et venaient inonder la cuisine de lumière. C’était d’une quiétude et d’une beauté incomparable ! Ils sortirent donc sur l’imposante terrasse au sol boisé, qui s’intégrait parfaitement au paysage environnant, et se crurent dans une immense forteresse en pleine forêt. Leur refuge devenait alors un étrange oasis au cœur de Paris qui laissait entendre un petit nid douillet pour les amoureux.



Ils retournèrent se nicher au second niveau et arrivèrent dans le spacieux salon. Ils s’installèrent au creux du canapé et regardèrent par les hublots ce paysage entre terre et eau. La cheminée était allumée et laissait échapper une douce chaleur rendant le lieu très agréable. Ils y restèrent toute la journée, les bras entremêlés et emmitouflés dans une couverture de coton.

En fin d’après-midi, ils visitèrent l’ancienne cabine du marinier située vers la poupe du bateau. Celle-ci avait été transformée en studio indépendant de 25m2 : elle contenait tous les éléments nécessaires pour s’isoler du reste du navire. Le couple y installa donc des draps pour leurs amis qui seraient de passage. Ceux-là pourraient alors loger dans la péniche et profiter de leur séjour tout en gardant leur intimité. Eux aussi s’épanouiraient surement dans cet abri insolite en rêvant de terres inconnues. Sous l’éclairage d’un doux couché de soleil, la jeune femme songeait à ces soirées à venir, durant lesquelles, elle et son bien-aimé referaient le monde à la lueur d’une bougie, dans un calme olympien. Tel était son rêve de départ et tel était son présent.

Ce bonheur sommeille en vous, dans votre imagination. Ce monde onirique réside dans le changement et la renaissance, alors n’hésitez plus et contactez-nous !

Cette histoire pourrait bientôt devenir la vôtre...
MY HOME CONNEXION - 110 Boulevard Malesherbes, 75017 Paris - 01 75 57 25 28